FÉMININE, POWER ET FLAMENCO